Conduire le changement par la formation

 “Having a workforce ready and able to handle change will make the difference between success and failure”

Edith Onderick-Harvey

« Avoir une main-d'œuvre prête et capable de gérer le changement fera la différence entre le succès et l'échec »

 

La conduite du changement est la nécessité pour une entreprise de faire un pas vers une forme d’organisation ou de culture plus adaptée pour atteindre ses objectifs et ses ambitions. Compréhension de la vision, implication dans les réflexions stratégiques, sentiment d’appartenance au projet… Tous ces éléments nécessitent la mise en place d’une politique de formation et un engagement de la part de l’entreprise. Cela va permettre de s’assurer que tous les salariés soient alignés, qualifiés et rassurés pour conduire au changement. Comment convaincre et procéder pour aligner changement et formation au sein de l’entreprise ?

  •  Politique de formation :

La politique de formation est un levier de développement des compétences pour l’entreprise et pour les salariés. Il faut savoir conjuguer réponse aux besoins de formation liés à l’activité et soutien des projets individuels.

  • Compréhension de la vision

La vision définit un idéal à atteindre dans le futur, une image, une situation ou une place que l’on souhaite avoir au sein de la société. Celle-ci va guider l'organisation dans la gestion du changement espéré. Pour que les salariés comprennent où la direction souhaite aller, et les nouvelles compétences à acquérir, il faut communiquer clairement ce que l’on désire atteindre comme objectifs, mobiliser et motiver les employés pour suivre cette vision.

  • Réflexion au niveau de la stratégie

Pour élaborer une bonne stratégie, il est nécessaire de déterminer les objectifs fondamentaux à long terme de l’entreprise. La mise en place d’une stratégie de formation est un moyen pertinent pour atteindre les objectifs fixés. Elle est incontournable pour dynamiser la capacité d’innovation et intégrer au sein d’une société de nouvelles pratiques, manières de travailler et nouveaux outils.

  • Se sentir concerné par le projet

Lors de la mise en place d’un projet qui vise à un changement dans l’entreprise, la communication avec les collaborateurs est essentielle. Permettre aux salariés d’être en phase avec eux-mêmes, informés et ouverts au devenir stratégique de l’entreprise, va donner la possibilité à chacun de connaitre son rôle à jouer. La politique de formation reflète une culture de développement accès sur la stratégie de l’entreprise qui permet d’enthousiasmer les salariés pour faire face au changement.

Comme l’a écrit Henry Ford « L’enthousiasme est à la base de tout progrès. »

  • Se fixer/ se familiariser avec les objectifs

Familiariser les collaborateurs avec les objectifs c’est les rendre acteurs du changement. Cela passe par une sensibilisation aux enjeux, une implication dans les réflexions et une responsabilisation dans les décisions prises. Chaque collaborateur va se sentir partie prenante de la transition. Il pourra ainsi orienter ses efforts de formation afin d’aligner ses ambitions professionnelles avec les objectifs de l’entreprise.

  • Augmenter l’engagement

L’engagement est un enjeu majeur. L’engagement de l’entreprise envers ses collaborateurs va favoriser leur épanouissement. Ainsi ils pourront eux même montrer leur engagement et favoriser la performance de l’entreprise. Cette relation entre engagement et performance va permettre la satisfaction, la motivation et davantage d’implication de la part de tous.

Mettre en place une politique de formation est ainsi un enjeu stratégique pour l'entreprise. Elle permet d'anticiper les projets de développement de la structure sur les années à venir tout en développant les compétences des collaborateurs.

  • Moyens nécessaires pour effectuer le changement :

La conduite du changement appelle des compétences techniques ainsi que des compétences relationnelles. Si leur acquisition peut être adressée par de la formation, les modalités peuvent varier et ils convient de les choisir avec précision.

  • Mise en place de nouveaux processus et implication des salariés

Le changement passe par la capacité à mettre en place des processus qui permettent à une entreprise de prévenir et corriger l’ensemble des dysfonctionnements pouvant influencer son activité. La proposition d’opérations au sein de son organisation permettra de s’adapter constamment à son environnement.

Avant de concevoir un processus, l’employeur devrait avoir une discussion avec son équipe afin de savoir : Pourquoi cet obstacle survient-il ? Qu’ont-ils besoin pour bien faire leur travail qu'ils n'ont pas à l'heure actuelle ? Qu'est-ce qui pourrait leur simplifier la tâche ? Les salariés pourront ainsi s’approprier les formations pour favoriser l’implémentation du changement.

  • Digitalisation

La digitalisation va permettre d’automatiser les processus afin de suivre les procédures de manière plus efficace et de traiter les demandes avec davantage de facilité. Cette méthode aura un impact positif au niveau organisationnel et temporel favorable pour l’ensemble de la société.

Tout projet de digitalisation est un projet de changement de processus. Son succès dépend des efforts des collaborateurs pour se former aux nouveaux outils. Les esprits doivent être préparé à se familiariser au changement.

  • Nouvelles méthodes organisationnelles / structurelles

Les entreprises ont un enjeu majeur qui est la capacité à gérer le changement pour s'adapter aux contraintes et opportunités qui s'ouvrent devant elles. Pour relever ces défis, elles doivent mettre en place de nouvelles méthodes organisationnelles et structurelles.

Un chercheur en psychologie, Kurt Lewin, a proposé un modèle de gestion du changement intéressant en utilisant:

La métaphore du bloc de glace

  • Formations 

La proposition de formation au sein d’une entreprise va démontrer aux salariés une volonté d’innovation et d’amélioration des processus opérationnels et de la performance. La mise en place de nouveaux outils permettra aux collaborateurs de connaître les différentes possibilités en matière d’opportunités.

Le partage des connaissances est « le secret » au sein d’une société. Les salariés ayant suivi une formation peuvent former par la suite les autres collaborateurs, comme dit le proverbe : “enseigner c’est apprendre deux fois”. Cela favorisera la cohésion des équipes, l’entraide et la valorisation des collaborateurs.

  • Perspectives futures pour l’entreprise :

Investir dans la formation des salariés permet d’assurer l’avenir et la croissance de l’entreprise. Les compétences des collaborateurs s’adaptent sans cesse aux enjeux et aux changements nécessaires. La formation participe à l’épanouissement professionnel de chacun et au bien-être de tous au travail.

  • Evolution des salariés

Par le biais de la formation, l’entreprise va profiter des savoirs acquis par ses collaborateurs. Elle va permettre de les faire évoluer plus rapidement et se spécialiser dans des domaines d’expertises, ceci favorisant sa crédibilité auprès des clients.

Proposer des formations montre l’investissement de l’employeur dans les salariés afin de les amener vers un processus de changement. Ils se sentiront rassuré et investi pour répondre aux exigences du poste et plus ouvert à participer au changement.

  • Evolution de la culture d’entreprise

C’est d’abord une question de culture et d’engagement de la part de l’entreprise. Il faut favoriser l’autonomie des collaborateurs et être prêt à évoluer au niveau organisationnelle. Les fonctions RH s’engagent à faire en sorte que la culture de développement fasse partie intégrante de la culture d’entreprise. Ainsi, elle favorisera au mieux les attentes de ses collaborateurs par le biais de la formation.

Le travail d’équipe, l’alignement autours d’un objectif commun et la conservation des informations sont des éléments qui renforcent la culture d’entreprise. Les ressources humaines jouent un rôle central dans cet alignement tout au long du parcours de l’employé, et les nouvelles technologies peuvent les aider dans cet accompagnement.

  • Perspectives futures pour les salariés :

Le salarié doit s’approprier la formation afin que celle-ci soit efficace et qu’il se sente acteur du plan de formation mis en place par l’entreprise.  Cela va apporter non seulement des connaissances mais également les clés pour continuer son apprentissage en autonomie et atteindre ses objectifs. En mettant en place les ressources nécessaires le salarié se sentira impliqué et rassuré dans ses perspectives d’évolution et se montrera plus investi dans son travail et le changement.

 

"Intelligence is the ability to adapt to change." - Stephen Hawking

“L’intelligence c’est la capacité de s’adapter au changement.”

Référence article : Boudabbous Sami, « L'entreprise à l'heure de la formation. Approches théoriques et pratiques réelles », La Revue des Sciences de Gestion, 2007/4 (n°226-227), p. 115-124. DOI : 10.3917/rsg.226.0115.

Ecrit par Alexia Dacosta, Senior HR Advisor, VISTIM S.A.